Décodons le PLUi !

Ultime étape de l’élaboration du PLUI, une enquête publique est actuellement en cours pour donner à chacun(e) l’opportunité de s’exprimer et de proposer des évolutions à cet important document pour l’avenir de chaque commune au sein de la Communauté urbaine GPS&O.

Souhaiter la participation du plus grand nombre à cette enquête publique est une intention louable. Pour autant, y participer relève du parcours du combattant compte-tenu de l’ampleur et de la complexité du dossier. Dès lors, Triel Autrement vous invite à un décryptage du PLUi autour d’un élément structurant : les Orientations d’Aménagement et de Programmation (OAP). Ainsi, nous proposerons régulièrement un focus sur une OAP concernant directement notre ville.

En quoi consiste ces fameuses OAP ?

Elles comprennent tout simplement des dispositions portant sur l’aménagement, l’habitat, les transports et les déplacements. Bref, chaque OAP constitue un scénario qui esquisse l’avenir d’un ensemble de villes, d’une commune ou encore d’un quartier.

Il existe plusieurs types d’OAP :

Les OAP de secteurs à échelle communale, qui proposent des orientations qui portent sur tout ou partie de la commune

Les OAP de secteurs à enjeux métropolitains dont la portée est déterminante pour l’aménagement et le développement de l’intercommunalité : la Communauté urbaine GPS&O. 

Le PLUi comporte également des OAP thématiques :

Une OAP commerce et artisanat qui traite principalement de la localisation préférentielle des commerces et des conditions d’implantations des équipements commerciaux.

-Une OAP trame verte et bleue qui concerne la protection de l’environnement et la préservation de la bio-diversité sur le territoire intercommunal.

Quelles orientations pour le centre-ville ?

Tout d’abord, revenons quelques instants sur les OAP de secteurs à échelle communale. Sur les 73 communes que compte l’intercommunalité, 47 sont concernées par ce type d’OAP…mais pas Triel. Manifestement, aucun enjeu d’avenir n’a été identifié à l’échelle de notre commune quand d’autres villes mettent en exergue leur cœur de ville, son attractivité, son développement, ses commerces de proximité, son accessibilité…et aussi d’autres quartiers à enjeux.

Dès lors, nous pouvons penser que cet oubli est compensé par les OAP de secteurs à enjeux métropolitains. Leur lecture nous montre qu’il n’en est rien comme en atteste l’OAP «Les quartiers gares de Vernouillet/Verneuil et de Triel» que nous vous laissons découvrir dans son intégralité, c’est par ici

Que trouve-t-on dans cette OAP ?

Quand les orientations concernant Vernouillet et Verneuil sont particulièrement détaillées, nous ne pouvons que déplorer l’inconsistance des pistes d’évolutions pour notre ville et son centre. La volonté de densifier l’habitat est confortée sans quantification et sans réflexion particulière sur les nécessaires infrastructures pour accueillir de nouveaux habitants.

Rien ou si peu sur l’accessibilité du cœur de ville et les nouvelles formes de mobilité à développer.

Le développement des commerces et des services de proximité n’est même pas évoqué alors que tous les triellois s’accordent à considérer que la priorité majeure de notre ville réside dans la revitalisation de son centre.

Cette OAP revient sur l’arrivée du RER E (EOLE) en 2024 et l’amélioration de l’offre de transport pour les usagers. Elle évoque même dans son introduction l’implantation de pôles multimodaux depuis et vers les gares desservies par EOLE. Et pourtant rien de concret n’est proposé en matière de liaison depuis Triel vers la gare de Vernouillet/Verneuil. C’est pour le moins regrettable quand on sait que 90 % de la population active trielloise travaille à l’extérieur de la ville.

Nos prochaines publications

Nous reviendrons prochainement sur les OAP :

-Boucle de Chanteloup, Carrières et Triel, avec un focus sur le programme immobilier à Feucherets-Basins et le secteur du port de Triel-Ecopole

-Trame verte et bleue et sa déclinaison à l’échelle de Triel

-Commerce et artisanat et les enseignements pour notre ville.