Décidément, Triel mérite vraiment mieux !!!

Triel Autrement poursuit sa démarche d’information des triellois(es) sur le Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi) qui dessine durablement notre ville en termes d’habitat, de mobilité et de développement économique. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir un projet lourd de conséquences pour le cadre et la qualité de vie à Triel.

Ce vaste projet se situe dans le secteur de Feucherets-Basins, à proximité du quartier des Châtelaines entre les courts de tennis et l’école Jean de La Fontaine. Pour découvrir le contenu du PLUi sur ce projet, c’est par ici.

A première vue, ce projet peut sembler équilibré autour de la nécessaire construction de nouveaux logements, du développement d’infrastructures sportives et de la préservation des zones agricoles.

Une lecture plus précise révèle une toute autre réalité qui se résume en un vaste programme immobilier de 200 à 300 logements, essentiellement sociaux. Le PLUi acte ainsi la création d’un nouveau quartier d’immeubles, de 5 étages pour certains, adossé au secteur résidentiel des Châtelaines.

Pour desservir ce quartier, il est prévu de créer une voie avec accès au nord, derrière l’école Jean de La Fontaine, et au sud, au niveau du club de tennis. Par ailleurs, la rue des Saussaies sera élargie à 8 mètres et une nouvelle voie est prévue en prolongement de l’allée des Martinets.

En matière d’environnement et de biodiversité, ce projet aura un impact important, notamment pour la faune. Adossée aux constructions et à la nouvelle chaussée, la « continuité écologique à préserver » (symbolisée par la flèche verte sur le schéma) ne pourra pas être respectée.

Pour accompagner ce programme immobilier, le PLUi évoque le développement d’activités commerciales et de services sans pour autant proposer de véritables perspectives d’extension du centre commercial des Châtelaines.

S’agissant des infrastructures scolaires, nous restons également sur notre faim…

Une nouvelle fois, notre ville se distingue par l’absence de vision pour améliorer durablement la qualité de vie et y accueillir dans de bonnes conditions les futurs habitants… Une nouvelle fois à Triel, nous subissons une conception étriquée de l’urbanisme qui se cantonne au simple respect de la loi SRU…Nous y reviendrons prochainement avec la dévalorisation annoncée des bords de Seine.